www.confluence-commerces.com

BOULANGERIE PATISSERIE CHOCOLATERIE GLACERIE A VENDRE SUR METZ METROPOLE EN MOSELLE (57)

De admin
dans Actualités
juil 23rd, 2019
0 Commentaire
204 Views

Véritable institution à reprendre sur le secteur de Metz (57, département de la Moselle, région Lorraine/ Grand Est), cette boulangerie pâtisserie est à vendre pour cause de retraite méritée.

Vous envisagez de reprendre une boulangerie pâtisserie sur la Moselle (57) et vous ne voulez pas commettre d’erreur ? Alors cette affaire est pour vous.

C’est l’occasion de répondre à quelques questions que vous ne manquez pas de vous poser :

Quel est l’environnement de cette boulangerie pâtisserie à reprendre ?

La commune où se situe ce fonds de commerce de boulangerie pâtisserie compte près de 5 000 habitants.

L’emplacement de la boutique est de premier ordre :

Très bonne visibilité accompagnée d’un environnement commercial varié :

  • Commerces de bouche
  • Bar
  • Tabac presse
  • Pharmacie
  • Divers services à la personne
  • Fleuriste
  • Banques
  • Restaurants

Un seul concurrent est présent sur la commune mais beaucoup bien moins bien situé géographiquement.

Quelle notoriété pour ce fonds de commerce à reprendre ?

Cette boulangerie pâtisserie existe depuis plus de soixante ans. Les cédants l’exploitent depuis plus de 28 ans.

Plusieurs générations se sont succédées au comptoir de cet établissement, il n’y a aucune raison que cela soit différent pour le repreneur.

La pérennité de cette boulangerie pâtisserie est un gage de réussite pour le successeur.

Quel est l’état général de cette opportunité de reprise ?

Aucun investissement notable n’est à budgéter dans le cadre de la reprise de ce fonds de commerce.

Les cédants, propriétaires des murs entretiennent l’immeuble depuis son acquisition. D’ailleurs des travaux de toiture vont débuter prochainement.

Les installations sont aux normes et font l’objet de contrôles obligatoires périodiquement.

IMG_3049

Qu’en est-il du volet social de cette entreprise ?

L’effectif s’élève à huit salariés dont 2 apprentis pâtissiers, 2 pâtissiers et 4 vendeuses.

La mise ne conformité relative à la prévention des risques professionnels est en cours de réalisation par un cabinet spécialisé.

Le document unique ainsi que la pénibilité seront effectués et présentés aux salariés.

 

Les cédants souhaitent transmettre en toute sérénité une entreprise conforme en matière d’obligations sociales et plus généralement remplir leur obligation générale d’information.

Quel accompagnement pour le repreneur de cette boulangerie pâtisserie à vendre ?

Les cédants sont conscients de l’importance de l’accompagnement proposé au repreneur.

Selon les besoins et le souhait du repreneur, les cédants s’engagent à garantir une transmission optimum du fonds cédé:

L’accompagnement fait partie du fonds de commerce vendu. En général celui-ci dure une quinzaine de jours. Mais un accompagnement personnalisé peut-être mis en place à la demande du repreneur pour faciliter la reprise du fonds de commerce cédé. Cet accompagnement personnalisé peut porter sur la vente pour une présentation à la clientèle mais aussi sur la technique pour acquérir des savoir-faire spécifiques en pâtisserie et boulangerie ou encore en chocolaterie et glacerie.

Quels sont les chiffres-clés de cette boulangerie pâtisserie à céder ?IMG_3048

Pour bien appréhender la qualité de cette affaire à reprendre et sans être un spécialiste des chiffres, il convient de situer cette boulangerie pâtisserie par rapport aux ratios constatés dans la profession de boulanger-pâtissier-chocolatier-glacier.

Cela permet de mettre en perspective les données chiffrées pour bien mesurer la qualité de cette boulangerie pâtisserie à reprendre.

Le premier élément chiffré à prendre en compte est comme vous le devinez le chiffre d’affaires. Le CA moyen, en France, en boulangerie-pâtisserie est de 386 000 € HT, la boulangerie-pâtisserie à vendre réalise un CA moyen (3 dernières années) de 544 000 € HT avec un maximum à 633 000 € HT.

Le second critère à prendre en compte est le niveau de marge brute : celui de la profession est de 71%, celui de notre boulangerie à vendre est en moyenne de 71.5% sur les deux dernières années. Au repreneur de maintenir ce niveau de marge grâce à une politique d’achat des matières premières et une organisation du travail performantes.

Autre % important est la valeur ajoutée, celle de la profession est de 52.5% du CA, notre boulangerie à reprendre est en moyenne de 52%. Cette donnée est primordiale pour la maîtrise des frais généraux comme l’énergie et le loyer.

Le loyer demandé s’élève à 21 000 € HT par an soit 3.9% du CA moyen HT.

Il y a bien entendu, le fameux Excédent Brut d’Exploitation, l’EBE est l’indicateur par excellence pour estimer la bonne santé de cette boulangerie-pâtisserie à reprendre.

Petit rappel : L’EBE, c’est la part de CA qu’il vous reste, après avoir déduit de la valeur ajoutée, toutes les charges d’exploitation décaissées.

C’est grâce à l’EBE que vous pourrez rembourser vos emprunts, vous rémunérer, financer les imprévus, remplacer le matériel et vous constituer un fonds de trésorerie.

En moyenne, l’EBE représente 16.5% du CA HT. L’EBE moyen de notre fonds de commerce à reprendre est de 52 000 € HT soit 8.23% pour le dernier exercice.

Mais Il convient de préciser que la rémunération brute (hors charges patronales) s’élève à 95 000 € pour notre couple d’exploitants salariés.

Dernière valeur et non des moindres à prendre en compte est la capacité d’autofinancement (CAF) du fonds de commerce boulangerie pâtisserie que vous envisagez de reprendre, elle vous permet entre autres choses de déterminer le montant de l’endettement que peut supporter le fonds de commerce à reprendre et ceci en fonction de l’apport dont vous disposez et donc du niveau de rémunération dont vous avez besoin.

Quels sont les axes de développement de cette boulangerie pâtisserie à vendre ?

Les cédants exploitent cette boulangerie pâtisserie depuis 28 ans et l’heure de la retraite approchant ils ne souhaitent pas répondre aux nouvelles demandes de la clientèle.

Pour le repreneur qui souhaite développer le CA, de nombreuses opportunités s’offrent à lui :

  • Développer l’offre sandwiches qui est de plus de 10% du CA en moyenne. Notre boulangerie à vendre vend entre 15 et 25 unités par jour, ce qui est largement en dessous de la moyenne nationale. Ceci permet aussi d’augmenter fortement la marge brute en transformant le pain qu’il fabrique.

 

  • Développer les tortillas, pitas, bagels, buns à burger pour répondre aux attentes des nouveaux clients.

 

  • Enfin, proposer le click and collect répond aux nouveaux modes de consommation que le boulanger-pâtissier ne peut écarter s’il souhaite se développer car l’augmentation du panier moyen est très sensible sous cette forme de commerce.

Retrouvez toutes les informations relatives à cette opportunité de reprise sur notre site

www.confluence-commerces.com sous la référence : FOAL001111

ou par le lien ci-dessous

http://www.confluence-commerces.com/annonce/1111_a-vendre-boulangerie-patisserie-sur-metropole-de-metz_metz

Vous cherchez à reprendre un fonds de commerce de boulangerie pâtisserie sur la Moselle ?

Vous souhaitez approfondir cette opportunité de reprise ?

Contactez-nous :

Jean-Luc BECOURT

06 09 58 82 32

jl.becourt@confluence-commerces.com

Les commantaires sont fermés.